On l'attendait depuis des mois, elle est enfin arrivée : la rencontre USk de Liège, organisée par Gérard Michel, ses acolytes habituels (Fabien Denoël, Chris Wouters, Antoine Michel et Corinne Raes) et la Société libre d'émulation de Liège.  La précédente édition remontait à 4 ans déjà (j'ai peine à le croire) et cette fois, j'étais sur la liste des invités officiels, chargés de remplir un carnet en accordéon de 3 mètres linéaires sur 3 jours.  Nous étions une bonne douzaine à nous atteler à la tâche, vite entourés par des dizaines et des dizaines de sketchers venus de partout pour croquer la ville de concert.  Plus les étudiants de l'académie Saint-Luc et des liégeois attirés par la lumière et ayant poussé la porte par hasard. Au final, une foule assez impressionnante, à la grande joie et légère angoisse des organisateurs, et l'occasion de retrouver plein d'amis, mais aussi de rencontrer des gens dont jusque là je ne connaissais que les dessins.

 

Valérie de Châlon, Sophie de Clermont, moi, Astrid du Gard et Cath du Lot

Une grosse colonie de vacances graphique, qui nous a vus arpenter les rues de la ville en solo ou en grappes et rapporter de quoi remplir à ras bords une salle immense, à l'heure des bilans du soir.  Une moisson incroyablement riche en styles variés. Je ne poste pas l'intégralité des 4 mètres de dessins commis en trois jours, puisqu'ils trouveront leur place dans un livre commémorant l'événement. Par contre, je peux montrer un petit échantillon : ce sketch piraté le dimanche matin, après la clôture de la rencontre, au palais des Princes-Evêques, en compagnie des derniers fêtards, soumis aux caprices de la pluie, heureusement postérieurs à la chasse aux croquis officielle.  

 

76

Pour le reste, à part quand nous consignions soigneusement l'architecture de la ville, nous nous sommes livrés à nos traditionnelles petites manies d'épinglage de tête, au cours de ce que nous appelons vilainement des drink and draw.  Appellation mensongère, en réalité, car, parfois, nous mangeons...

 

Vincent des Pyrénées, Marti de Barcelone et Arnaud du Luxembourg

Le retour à la dure réalité amène à lorgner du côté de la fin du mois et la prochaine expédition, à Aix-en-Provence.  Une autre grosse fête du dessin, avec une autre équipe, mais beaucoup de têtes en commun, quand même.