Avec 800 inscrits et probablement 1200 dessinateurs des rues en tout, ce symposium d'USk avait tout d'un événement majeur.  Pas un coin de rue, même reculé, sans son croqueur posé sur son pliant.  Une grande fête graphique permanente, dans une ville qui a tout de la pochette surprise de rêve pour les gens de notre espèce !  Il faut dire que les organisateurs avaient mis le paquet : un lieu de rencontre aux petits oignons, truffé de stands comme on les aime pleins de matériel haut de gamme, des parcours sensationnels, des rendez-vous festifs dans des lieux choisis, des goodies, des badges, des banderolles, du porto... Noël avant l'heure !

Bref, un événement si vaste que nous nous sommes un peu pelotonnés entre français parfois, sans pour autant négliger les rencontres internationales, sel de ce genre d'événement.  Surtout, nous avons croqué, recroqué et croqué encore, insatiables que nous sommes.  Voilà une partie de la moisson officielle...

Près du campanile de Clérigos et de la librairie Lello, une place plantée d'oliviers... au-dessus des boutiques !

Sur le quai Ribeira puis dans les escaliers montant vers la cathédrale

Sur l'autre rive, du côté des chais

Place Batalhia, au milieu de devantures impressionnantes

Echantillonnage des petites ruelles du quartier ancien