Tous les 3 mois, les USk se donnent rendez-vous dans le monde entier pour dessiner de concert.  Difficile de réunir une petite équipe à Tonnerre, alors j'ai répondu positivement à l'invitation des copines parisiennes pour aller découvrir en leur compagnie le Musée du Quai Branly, dont j'avais souvent entendu parler mais je ne n'avais jamais vu.  Total, dès la veille, un Drink and Draw a été mis sur pied pour fêter ma venue... un accueil chaleureux qui suffirait à convaincre même le dessinateur le plus manche à rejoindre la Communauté du Carnet !

171

172

Les Docks et les quais de Seine au coucher du soleil, c'est une jolie balade, plus propice à la photo qu'au dessin, cependant, car la lumière déclinait rapidement.  Et dès le lendemain, nous nous sommes attaquées à du lourd, avec la Dame de Fer et ses bas résilles d'acier !

174

175

Une fois encore, j'ai été ravie de voir chacun se pencher avec respect sur les carnets des autres, poser des questions techniques, partager ses petits secrets de fabrication et puiser dans le groupe des ressources nouvelles pour exprimer ce qui lui tient à coeur.  Il y a des sortes d'écoles spontanées qui éclosent. L'une d'elle est celle d'Inma Serrano (http://inmaserranito.tumblr.com/), dont le nom revient souvent dans les conversations.  Dès Barcelone l'été dernier, des tas de gens me demandaient si j'avais entendu parler d'elle.  A l'époque, son nom ne me disait rien, mais depuis, j'ai appris à reconnaitre et à apprécier son traitement très enlevé des sujets et son expressivité débordante.

Inma Serrano

Le week-end dernier à Paris, une autre espagnole, María, qui a perfectionné cette technique de prise de notes à la volée, a contribué à élargir le cercle des "Serranistes" (j'innove!) au pied du Pilier Sud de la Tour Eiffel.  Et il faut bien avouer que c'est une méthode pleine de charme et qui fonctionne bien, avec un peu d'entrainement.  Il y avait déjà l'école Sagar, dont j'ai eu l'occasion de parler dans un autre article, voilà une autre école Espagnole qui a de l'avenir devant elle.  Les sketchers ibériques font preuve d'une étonnante vitalité.

Pour ma part, je m'en suis tenue à ce que je sais faire...

176