29 novembre 2010

Na !

A peine sec, mais c'est la fin, ouf.  Enfin, ça n'a rien de pénible, malgré tout, mais je finis par me lasser un peu des opérations répétitives.  J'ai redonné quelques petits coups de pinceau sur les feuilles mortes, passé un lavis sur les troncs d'arbre (gris de Payne, rose permanent et terre d'ombre brûlée), sur les ombres portées des arbres (marron moyen) et sur le camion lui-même (bleu roi), après quelques menues retouches.  Je n'ai pas encore suffisamment de recul pour pouvoir dire si l'oeuvre achevée ressuscite... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2010

Rengaine

J'ai presque honte de coller l'image correspondant à mon travail d'aujourd'hui tant on pourrait croire que c'est le clone de celle d'hier et que je viens de passer plus de deux heures à l'atelier à me tourner les pouces.  Je n'ai pourtant pas d'inspecteur du fisc par-dessus mon épaule pour contrôler l'avancement des travaux, mais c'est ainsi, j'ai l'impression d'avoir des comptes à rendre sur le temps investi dans une activité aussi vaine que l'art...  A croire que les discours ambiants sur la productivité et le rendement... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2010

L'apparition de l'invitée vedette

Une séance assez tranquille à l'atelier, aujourd'hui.  Première étape : faire sauter toute la gomme à masquer accumulée depuis le début.  L'outil : la pulpe de l'index droit.  Hardi petit !  Au bout d'un moment, ça chauffe pas mal, mais il ne faut reculer devant aucun sacrifice.  Encore une de ces étapes ingrates, quasiment invisibles pour l'observateur de passage.  Mais, si on y regarde bien, apparaissent de petites zones très claires qui n'étaient pas là auparavant.  Et les feuilles jaunes qui... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2010

Chou-fleur et petite cuisine personnelle

La séance d'aujourd'hui n'a pas à proprement parler transfiguré l'aquarelle en cours : je continue patiemment à remplir chaque petite zone de détails qui concourent à accroître la richesse visuelle de l'ensemble.  En d'autres termes : plus de feuilles, plus de branches, plus de trouées de lumière, etc.  Je bénis ce fameux jaune de Naples, que j'ai déjà abondamment mentionné, pour son opacité qui permet de rapporter de la lumière sur des zones sombres, comme le ferait de l'acrylique. Grâce à lui, les cônifères de droite ne... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2010

Structurer les surfaces et imiter la signature de l'Univers

Après quelques jours de pause, je retrouve mon aquarelle où je l'avais laissée, c'est-à-dire juste avant d'aborder les véritables difficultés.  Histoire de me laisser un peu le temps de me mettre dans le bain, je décide d'attaquer par les verticales sombres des troncs qui vont structurer l'espace.  C'est un mot que j'aime bien, structurer : donner de la substance à ce qui en manque ou changer subtilement l'apparence de zones qui fonctionnent avec leur propre logique en substituant la mienne à la leur par un habile tour de... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2010

Roulette russe et supplice chinois

Avant toute chose, comparons un peu ce que j'ai retrouvé cet après-midi à l'atelier et ce que nous avions laissé hier : Evidemment, quand on n'est pas prévenu, ça peut surprendre.  D'ailleurs, on met très longtemps à s'habituer et donc à anticiper ce genre de phénomène.  On reste frileux dans la quantité de pigment qu'on dispose sur sa feuille, au début, puis, avec le temps, on devient bien plus généreux dès le départ, sachant qu'on ne risque pas vraiment d'être débordé par la couleur. Il me restait encore beaucoup... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2010

Trois étapes en deux jours : plus fort que le Tour de France

Après deux séances à l'atelier, le travail est bien engagé.  L'héroïne du prochain tableau est une sorte de camionnette haute sur pattes, qui rappelle beaucoup ses consoeurs déjà immortalisées, pour une béotienne en mécanique de mon espèce.  J'aime beaucoup cette désuétude dans la silhouette, ce côté véhicule de compagnie de Rommel tout droit sorti de Un taxi pour Tobrouk, dont on s'attend à voir surgir au bas mot John Wayne en personne, ou Yves Montant en débardeur si on a un budget plus modeste. Le studio d'animation... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2010

L'embarras du choix

Quand vient le moment d'entamer un nouveau chantier artistique se pose la question de savoir ce qu'on va peindre ensuite.  Quand aucune commande ne vient résoudre cette singulière énigme, il faut relever ses manches mentales et faire des choix, c'est-à-dire composer entre les envies irraisonnées et les idées constructives.  Je n'aime pas beaucoup ce moment-là, c'est pourquoi j'ai pris l'habitude de le dissocier de celui qui me verra attaquer une nouvelle aquarelle.  Avant que je ne m'organise, je pouvais perdre une... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2010

Une impression contrastée

Le dessin est en place, la gamme de couleurs a été choisie, mais le tableau n'est pas terminé pour autant.  Son aspect final peut encore beaucoup varier en fonction de choix que le peintre effectuera.  Les plus prévoyants d'entre nous les auront faits avant même de poser le moindre pinceau sur la feuille; les autres aviseront à mesure que se présentent les problèmes.  Il faut aussi se laisser une petite marge d'improvisation.  Je me souviens avoir été scandalisée il y a des années quand une peintre de ma ville... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 12:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2010

La foire aux couleurs

Quand j'ai commencé à peindre à l'aquarelle, il y a de ça une vingtaine d'années, je ne disposais que d'une petite boîte d'une douzaine de godets, que j'avais achetée garnie.  J'étais alors une piètre coloriste et je le suis restée longtemps, convaincue que j'étais qu'une bonne peinture était avant tout due à un dessin solide.  J'ai quand même fini par me poser quelques questions, notamment grâce à l 'observation du travail subtil de collègues dont j'admirais les nuances bien plus fines que les miennes.  Quelques... [Lire la suite]
Posté par ChristineD89 à 15:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]